Remontées capillaires : Jusqu'à 25% plus d'énergie consommée



L'humidité ambiante provoque une augmentation de la consommation d'énergie et engendre des coûts de chauffage plus importants. En effet, l'humidité présente dans l'air absorbe la chaleur et donc le chauffage fonctionne davantage pour compenser cette perte.


Une maison humide peut consommer jusqu'à 25% plus d'énergie qu'une maison non humide. Elle est rapidement dévaluée sur le marché et l'opération de sa vente alors plus compliquée.